Grotte Notre-Dame de Lourdes à Jette


Petit guide pour le visiteur
Des audioguides sont disponibles gratuitement au magasin pour découvrir l'histoire et les particularités du domaine de la Grotte.
La chapelle de la Grotte
D’après le prêtre, théologien et philosophe français Maurice Bellet, il existe différentes manières de prier. Il n’en distingue pas moins de dix-sept, et parfois nous prions « sans en avoir l’air ». « Marcher de long en large dans une église… » en est une, « et ne penser à rien, rien du tout. Laisser le regard errer, laisser la pierre chanter, laisser le lieu dire, et s’en aller, au bout d’un temps, sans aucune hâte. » 
Maurice BELLET, « Dix-sept manières de prier sans en avoir l’air. » In Cahiers pour croire aujourd’hui, numéro 131, novembre 1993. 

Cher visiteur, gardez ces paroles en pensée pendant que vous vous promenez dans la chapelle. Oubliez un instant vos soucis et ouvrez-vous à la beauté qui s’offre à vous en toute simplicité. 
Les magnifiques vitraux des deux côtés de la chapelle donnent à la lumière une lueur chaude et apaisante. Vous y reconnaîtrez des scènes bibliques de la vie de Jésus et de Marie. Ouvrez votre cœur et votre esprit au message d’espérance et d’encouragement qui en émane, et qui s’adresse aussi à vous. 
Continuez jusque derrière l’autel. Déjà en entrant, vous aviez remarqué la grande sculpture en pierre de Notre-Dame de Lourdes et de Bernadette, et c’est impressionnant d’en être maintenant si proche. Sentez-vous entouré également par les saints représentés dans les vitraux. Eux aussi nous ont devancés sur le chemin difficile de la vie et avec Marie et Bernadette, ils intercèdent pour nous auprès de Dieu. 
Non seulement Jésus et Marie vous attendent ici. Saint Joseph aussi vous accueille et vous invite à vous tourner vers Dieu. Peut-être cela étonne-t-il de voir que c’est lui qui porte l’enfant Jésus, et pas Marie. C’est vrai qu’en tant que Notre-Dame de Lourdes, Marie est représentée avec Bernadette. Or, ensemble elles nous rapprochent de Jésus en nous appelant à la prière du rosaire. 
Arrêtez-vous aussi devant les statues de sainte Thérèse de Lisieux, de saint Antoine et de sainte Rita baignant dans la douce lumière de nombreuses bougies. Songez à ceux qui les ont allumées. Cela vous apportera un sentiment de proximité et de partage, car ils vous ont précédé. Eux aussi sont des personnes fragiles. Et, comme vous, ils sont venus chercher paix et réconfort. 
Les gens écrivent souvent un message dans le livre des visiteurs déposé à l’entrée de la chapelle. N’hésitez pas à y laisser, vous aussi, une trace de votre visite. Vous pouvez déposer vos intentions de prière dans la boîte prévue à cet effet. Elles seront mentionnées lors du chapelet du dimanche après-midi.

La Grotte 
Comme vous le voyez, la Grotte ressemble beaucoup à celle de Lourdes. En plus, sous la statue de Marie se trouve une pierre authentique provenant de la Grotte de Massabielle.
La Grotte a été construite par l’entrepreneur Grégoire. La construction rocheuse est le travail de Monsieur Moens.
À l’intérieur se trouve un autel en marbre portant les armoiries de la Belgique ainsi que les initiales du roi Albert I et de la reine Élisabeth, les généreux donateurs. La croix monumentale de six mètres avec le Christ en bronze qui se dresse au-dessus de la Grotte est l’œuvre du sculpteur Marcel Rau d’Ixelles (il a gagné le prix de Rome belge en 1911). À droite de la Grotte, il y a une magnifique statue de l’archange saint Michel. Patron de Bruxelles, il veille également sur la Grotte de Jette.
Remarquez les jolies fleurs qui agrémentent l’esplanade. Quelques fidèles congolaises de la Légion de Marie les changent régulièrement pour qu’elles soient toujours fraîches. Elles entretiennent également la Grotte et la chapelle, et c’est grâce à leur dévouement bénévole que les lieux restent propres et accueillants en toute saison.
À l’intérieur de la Grotte, vous serez touché par la multitude de photos, d’intentions de prière et de témoignages de gratitude que les pèlerins ont laissés pour Marie. Et comme à Lourdes, la Grotte est éclairée par de nombreuses petites bougies qui brillent comme autant de messages d’espoir.

Le domaine de la Grotte 
La Grotte est entourée d’un vaste et beau jardin avec des arbres dont certains sont centenaires, des buissons et une grande variation de plantes et de fleurs. Autour de l’étang, les quinze petites chapelles évoquent les mystères du rosaire. Plus loin, il y a quatorze autres petites chapelles avec les stations du chemin de croix.
Dans le domaine aussi, les gens allument souvent des petites bougies ou déposent des fleurs devant les statues de saint Joseph, de sainte Marguerite-Marie Alacoque, de la Sainte Famille et du Sacré Cœur de Jésus.
Vous pouvez vous y promener le long des petits sentiers en priant, en méditant ou, tout simplement, pour profiter de la nature et des chants d’oiseaux.

Prier à la Grotte
Le domaine est ouvert à la prière et au recueillement en journée.

Célébrations eucharistiques catholiques :
  • Messe paroissiale en semaine en français : du lundi au samedi à 9h00.
  • Messe paroissiale en français pour les défunts : le vendredi à 18h00. 
  • Horaire en août 2021 : du lundi au vendredi à 18h00 et le samedi à 9h00.
Messe dominicale de la communauté orthodoxe araméenne : le dimanche à 10h00.

Célébrations mariales :
  • le 11 février (date de la première apparition de la Vierge Marie à Bernadette) à 9h00 et le 1er dimanche qui suit à 15h00.
  • l'ouverture du mois de mai (mois de Marie), le 1er mai à 14h30 Chapelet, 15h00 Messe solennelle, + temps d'adoration et bénédiction du Saint Sacrement.
  • l'Assomption de la Vierge Marie, le 14 août à 21h00, procession aux flambeaux dans les rues de Jette.
  • l'Assomption de la Vierge Marie, le 15 août à 15h00, messe solennelle.
  • Notre-Dame du Rosaire, le premier dimanche d’octobre à 15h00.
  • l’Immaculée Conception,  le 8 décembre à 9h00 et le dimanche le plus proche à 15h00.
  • les autres fêtes en lien avec Marie sont célébrées au jour calendrier à 9h00 (dimanche à 15h00).

Un peu d'histoire
Cette partie est notamment basée sur un document d’archive de la Grotte rédigé par Maurice Peeters, un des fondateurs de l’a.s.b.l. « Les amis du Domaine Marial de la Grotte » et membre d’honneur du comité.

Une nouvelle paroisse dans le quartier Pannenhuis 
La petite chapelle où vous vous trouvez était à l’origine la petite église de la paroisse Notre-Dame de Lourdes fondée en 1913 par l’abbé Swalus à la demande du cardinal Mercier. Elle fut consacrée le 12 octobre de la même année. 
Jusqu’en 1924, la nouvelle paroisse se plaçait sous le patronage de Notre-Dame de Laeken. Après, elle est devenue une paroisse indépendante. 
Le quartier s’étant développé au cours des années, l’église devenait trop petite. C’est pourquoi, peu de temps avant la Deuxième Guerre mondiale, l’abbé Swalus avait fait dessiner des plans pour la construction d’une nouvelle église paroissiale. Malheureusement, il est décédé en 1943 et n’a pas pu voir son projet réalisé. L’abbé Kuyl a repris le flambeau. Son souhait le plus ardent était de mener à bien le travail entamé par son prédécesseur. 
Le 9 mai 1948, on posa la première pierre sur le terrain acheté de l’avenue Charles Woeste. Et le 10 octobre 1954, la nouvelle église Notre-Dame de Lourdes fut consacrée par le cardinal Suenens.

La naissance de la Grotte pendant la Première Guerre mondiale 
Dès le début de la Première Guerre mondiale, des pèlerins venaient en masse à la petite église pour supplier Notre-Dame de Lourdes de protéger les soldats. Le lundi de Pâques 1915, ils étaient plus de quatre mille. L’abbé Swalus n’avait d’autre choix que de les accueillir sur un terrain vague attenant à l’église. Le même jour, il décida d’y faire ériger une grotte. Le 14 juillet, la première pierre fut posée. Et le 15 août 1915, en présence du révérend Père Harveng, grand prédicateur de Notre-Dame de Lourdes, près de vingt mille pèlerins assistaient à l’inauguration de la Grotte par le cardinal Mercier. 
Après la guerre, en 1919, notre roi Albert Ier est venu visiter le domaine. 
Le domaine que nous connaissons aujourd’hui a été élaboré en trois étapes : la chapelle, la grotte attenante et dans les années 1930, suite à un don, le terrain qui accueille aujourd’hui le rosaire et le chemin de croix. 
Entre les deux guerres, le domaine était connu et était un but de promenade pour de très nombreuses familles du Nord-Ouest de Bruxelles. 

La Grotte sauvée de la disparition 
Très vite, la Grotte Notre-Dame de Lourdes est devenue un lieu de pèlerinage très connu à Bruxelles. Elle accueillait des milliers de croyants par an. 
Cependant, pendant les années 1970-1980, pour des raisons diverses, sa popularité a considérablement diminué et la Grotte tombait dans l’oubli. En conséquence, en 1982, une partie des autorités jettoises ainsi que quelques organes catholiques projetaient de se défaire du domaine. 
Heureusement, une poignée de fidèles ont réagi et ont organisé une action de protestation qui a récolté près de quatre cents signatures. Suite à ce succès, en 1988, ils ont créé l’a.s.b.l. « Les amis du Domaine Marial de la Grotte » qui a pour but principal la promotion du culte marial tant auprès des néerlandophones que des francophones. À titre bénévole, ils ont remis le domaine en état, et c’est grâce à leur engagement et à leur persévérance que la Grotte a retrouvé son rayonnement de jadis. 

La Grotte aujourd’hui 
Actuellement, l’animation spirituelle et la gestion de la Grotte sont essentiellement assumées par des bénévoles. L’animation spirituelle se trouve sous la responsabilité d’un recteur entouré d’une équipe pastorale, en lien avec les paroisses et les communautés religieuses avoisinantes ; quant à la gestion du site, qui fait partie de l’ASBL « association des Œuvres Paroissiales de Bruxelles-Ouest », elle est conduite par un gestionnaire entouré d’un Comité du Temporel. 
Le président de l'ASBL est responsable pour la gestion matérielle du domaine. 
Le recteur et l'équipe pastorale s’occupent des activités spirituelles.


Centenaire de la Grotte, 1915-2015
Messe multiculturelle du 9 août 2015, retransmise en Eurovision (ci-dessous la retransmission de la télévision flamande VRT).
La même retransmission sans commentaire
Inauguration des festivités le 1er mai 2015 :
Reportage télévisé de BX1 (4 mai 2015).
Reportage de Félicien Thiry, (2 mai 2015).
Langue de la page : 
Renseignements pratiques
Localisation
rue Léopold Ier, 296 à 1090 Jette
Le domaine est ouvert à la prière et au recueillement en journée.

Transports en commun :
     tram : 51 (arrêt Woeste)
     bus : 53 (arrêt Loyauté)
Contact
abbé Philippe Nauts, recteur,
          0478/911.257,
          ph.nauts[at]upolivier.be
abbé Jean-Luc Maroy
          0494/116.385
          jl.maroy[at]upolivier.be
Le magasin
Situé à la droite de la chapelle, le magasin propose plusieurs articles en soutien à la dévotion (bougies, neuvaines, carnets de prière...) ainsi qu’une petite librairie. Possibilité de commander des livres et articles.

Le magasin est ouvert
mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 10h00 à 17h00. 
dimanche de 11h00 à 17h00, 
fermé le lundi. 

Téléphone : 02 420 07 75

Soutien
Suite à votre visite, si vous désirez soutenir notre action, faire en sorte que l’entretien de la chapelle et du domaine puisse se faire le mieux possible, vous pouvez soutenir financièrement en donnant votre don sur le compte ouvert au nom de la section « Grotte » : 
BE61 4370 1732 2117  
AOP BRUXELLES-OUEST ASBL 980 GROTTE DE JETTE 
D’avance merci ! 

Allumer une bougie 
L’organisation et l’entretien de la Grotte et du domaine sont entièrement pris en charge par des bénévoles. Ne jouissant d’aucun subside, la vente des bougies représente pour nous une ressource financière essentielle. 
 C’est pourquoi, nous vous demandons de ne brûler d’autres bougies que celles de la Grotte. Elles sont disponibles à la chapelle, à la Grotte et au magasin.